Lundi 25 août 2014 1 25 /08 /Août /2014 21:43

Encore une belle course, encore une grande victoire de Daniel Ricciardo. Mais evidemment, au lendemain du Grand Prix de Belgique, impossible de parler d'autre chose que de l'accrochage Rosberg-Hamilton.

 

Mercedes_F1_W05_frontwings.jpgPas évident de trouver un angle sous lequel aborder ce grand prix. Peut-être en le résumant par ce paradoxe : Rosberg a pris 18 points à Hamilton, mais le vainqueur psychologique du week-end est Hamilton. Pourquoi ? Car c'est Rosberg qui a été hué sur le podium (et n'en déplaise à Eddie Jordan, c'était loin d'être immérité), et c'est Rosberg qui a été durement critiqué par ses dirigeants.

 

Lewis Hamilton a néamoins été, une nouvelle fois, bien maladroit dans ses déclarations. Alors que tout le monde était de son côté et que les sifflets pleuvaient sur Rosberg, pourquoi a t-il été balancer à la presse, à froid, que son coéquipier aurait admis avoir volontairement provoqué l'accrochage ? En faisant ça, il a réussi à renforcer le doute sur la sportivité de son coéquipier, mais a surtout mis son écurie dans l'embarras. Parfois, vouloir enfoncer le clou peut s'avérer contre-productif. Que Lewis n'oublie pas que malgré la fureur de Wolff et de Lauda à l'encontre de Rosberg, c'est l'Allemand qui a déjà prolongé jusqu'en 2017. Si l'ambiance devient irrespirable et qu'un des deux pilotes devait partir en fin de saison, ce serait probablement Hamilton.

 

Est-ce que Rosberg a volontairement accroché Hamilton ? Non, probablement pas. Et il ne l'a certainement pas admis, contrairement à ce qu'affirme Hamilton. Pourquoi aurait-il été assez fou pour dire ça ? Par contre, et c'est sans doute de là qu'est venue l'erreur d'interprétation d'Hamilton, il semble avoir dit qu'il n'avait rien fait pour éviter le contact, estimant que ce n'était pas à lui de céder, comme il l'aurait fait plus tôt dans la saison dans d'autres phases musclés (à Barhein, en Hongrie...). Provoquer volontairement l'accrochage, et ne rien faire pour l'éviter, ce n'est pas la même chose, même s'il est vrai que la nuance n'est pas de taille.

 

Quelles seront les conséquences de l'accident ? Pas évident de le deviner, car on est dans l'humain, dans le relationnel. A priori, Rosberg s'est mis beaucoup de monde à dos en interne, ce qui pourrait faire le jeu d'Hamilton. Mais comme dit plus haut, s'il fallait parier sur le départ de l'un des deux en fin de saison, on miserait plus volontiers une pièce sur l'Anglais (son ancienne écurie cherche quelqu'un d'ailleurs...).

 

Du côté des dirigeants, cela devrait pas contre déboucher sur un sérieux resserrage de boulons. Après la Hongrie, le discours était "à quoi bon les consignes, vu qu'on est largement devant". Après la Belgique, et une nouvelle défaite improbable (comment perdre qu'on a une voiture 2 secondes au tour plus rapide ?), un coup d'oeil sur le classement du championnat permet de voir que Daniel Ricciardo est loin, mais pas tant que ça. Suffisant en tous cas pour jouer à se faire peur si on rappelle les soucis de fiabilités des Mercedes ainsi que les points doublés d'Abu Dhabi. Les consignes devraient donc tomber dans les prochains grands prix, le temps de remettre Ricciardo à distance. Et vu que ni Rosberg ni Hamilton n'auront envie d'écouter la radio, cela passera sans doute pas des stratégies décalées afin d'éviter au maximum de laisser les deux pilotes face à face.

 

Photo : J.H. Sohn sous licence Creative Commons paternité 2.0 générique.

Par Thibaut - Publié dans : Formule 1 - Communauté : Sports Mécaniques
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 25 août 2014 1 25 /08 /Août /2014 21:06

Troisième victoire de l'année pour Daniel Ricciardo, qui met à profit l'accrochage entre les pilotes Mercedes pour rester à distance raisonnable au classement du championnat.

 

Classement du Grand Prix de Belgique 2014 :

 

1 Australie Daniel Ricciardo Red Bull-Renault 1h24'36"556
2 DE Nico Rosberg Mercedes + 3"383
3 FI Valtteri Bottas Williams-Mercedes + 28"032
4 FI Kimi Raikkonen Ferrari + 36"815
5 DE Sebastian Vettel Red Bull-Renault + 52"196
6 EN Jenson Button McLaren-Mercedes + 54"580
7 ES Fernando Alonso Ferrari + 1'01"162
8 MX Sergio Pérez Force India-Mercedes + 1'04"293
9 RU Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault + 1'05"347
10 DE Nico Hulkenberg Force India-Mercedes + 1'05"697

 

Classement du championnat du monde des pilotes :

 

1 DE Nico Rosberg Mercedes 220
2 EN Lewis Hamilton Mercedes 191
3 Australie Daniel Ricciardo Red Bull-Renault 156
4 ES Fernando Alonso Ferrari 121
5 FI Valtteri Bottas Williams-Mercedes 110
6 DE Sebastian Vettel Red Bull-Renault 98
7 DE Nico Hulkenberg Force India-Mercedes 70
8 EN Jenson Button McLaren-Mercedes 68
9 BR Felipe Massa Williams-Mercedes 40
10 FI Kimi Raikkonen Ferrari 39

 

Classement du championnat du monde des constructeurs :

 

1 DE Mercedes 411
2 Autriche Red Bull-Renault 254
3 IT Ferrari 160
4 EN Williams-Mercedes 150
5 EN McLaren-Mercedes 105
6 IN Force India-Mercedes 103
7 IT Toro Rosso-Renault 19
8 EN Lotus-Renault 8
9 RU Marussia-Ferrari 2
10 CH Sauber-Ferrari 0
Par Thibaut - Publié dans : Formule 1 - Communauté : Sports Mécaniques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 19 août 2014 2 19 /08 /Août /2014 23:20

Personne ne l'avait vu venir : sauf revers de dernière minute, André Lotterer, pilote officiel Audi en endurance et triple vainqueur des 24 Heures du Mans, fera ses débuts en Formule 1 ce week-end à l'occasion du Grand Prix de Belgique. Il remplacera Kamui Kobayashi sur la Caterham-Renault.

 

Andre_Lotterer_2012_WEC_Fuji.jpgHier, pour saluer l'arrivée en Formule 1 de Max Verstappen, j'ai choisi le titre "Le Péril Jeune". Pas très original. J'ai d'ailleurs le souvenir d'un article de Sport-Auto intitulé ainsi. Si je ne me trompe pas, c'était en 2000. La Formule 1 était alors en pleine Button-mania. Jenson Button était arrivé en F1 à tout juste 20 ans, directement de la Formule 3, et ses performances prometteuses avaient lancé une vraie mode. Toutes les écuries voulaient elles aussi leur teenager prodige. On parlait déjà de Kimi Raikkonen, testé par Sauber, de Fernando Alonso, d'abord dragué par Ferrari et finalement tombé dans les filets de Flavio Briatore. L'article de Sport-Auto évoquait également le cas d'un jeune Allemand de 18 ans au nom francophone, recruté par Jaguar F1 en tant que pilote de développement, un certain André Lotterer.

 

Symbole en 2000 de la jeunesse conquérante, André Lotterer aura donc du attendre 14 années avant d'effectuer enfin ses débuts en Formule 1. A 32 ans. Que s'est-il passé après l'an 2000 ? Il y a eu des prestations moyennement convaincantes en Formule 3. Il y a eu aussi cet épisode du printemps 2002 lorsque Fernando Alonso, prêté par Renault à Jaguar le temps d'une journée d'essais privés, avait immédiatement battu les chronos de l'Allemand, alors pilote officiel de l'écurie britannique. Ce jour là, le monde de la F1 a compris, ce qu'il soupçonnait déjà, que Lotterer n'avait rien d'un prodige.

 

Mais la vie ne s'arrête pas avec la F1. André a ensuite su rebondir à partir de 2003 dans les championnats japonais de Super GT et de Formula Nippon (désormais Super Formula), où il a été titré en 2011. Et puis il y a eu l'Endurance et les 24 Heures du Mans. Sa première apparition dans la Sarthe remonte à 2009 lorsqu'il est choisi par Colin Kolles (l'actuel homme fort de Caterham) pour piloter une Audi R10 privée. Sur la deuxième voiture de l'écurie, on retrouve Christijan Albers, le nouveau directeur de Caterham. L'expérience est douloureuse (la voiture n'est pas compétitive et en raison du forfait de dernière minute de Narain Karthikeyan, il doit partager le volant avec un seul coéquipier et rouler 12 heures) mais séduit le Dr Ullrich, qui l'intègre à l'équipe officielle dès l'année suivante. La suite est connue : podium en 2010, victoires en 2011, 2012 et 2014.

 

Cette arrivée chez Caterham, qui ne devrait pas avoir de suite au-delà du GP de Belgique, n'est pas à interpréter comme une volonté de Lotterer d'entamer une vraie carrière en Formule 1. L'Allemand, qui a grandi en Belgique, est probablement conscient des réalités de son sport. Grâce à la complicité d'un sponsor, il a juste trouvé là l'opportunité de s'offrir un week-end de plaisir sur le plus beau circuit du monde.

 

Photo : Morio sous licence Creative Commons paternité – partage à l’identique 3.0 (non transposée).

Par Thibaut - Publié dans : Formule 1 - Communauté : Sports Mécaniques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 18 août 2014 1 18 /08 /Août /2014 23:42

Max Verstappen est né le 30 septembre 1997. Ce qui signifie que sur la grille de départ du premier grand prix de la saison 2015, en mars prochain, il n'aura même pas 17 ans et demi. Il deviendra ainsi, et de très loin, le plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1, battant de presque deux ans le record établi par Jaime Alguersuari. On notera d'ailleurs dans ce classement des 10 plus jeunes pilotes de F1 la présence en force des membres de la filière Red Bull. Outre Jaime Alguersuari, et en attendant Max Verstappen, on y retrouve également Daniil Kvyat et Sebastian Vettel.

 

Les 10 plus jeunes pilotes de l'histoire de la Fomule 1 :

 

  Pilote Age Grand Prix Ecurie
1 ES Jaime Alguersuari 19 ans, 4 mois et 3 jours HU GP de Hongrie 2009 Toro Rosso
2 NZ Mike Thackwell 19 ans, 5 mois et 29 jours CA GP du Canada 1980 Tyrrell
3 MX Ricardo Rodriguez 19 ans, 6 mois et 27 jours IT GP d'Italie 1961 Ferrari
4 ES Fernando Alonso 19 ans, 7 mois et 4 jours Australie GP d'Australie 2001 Minardi
5 Argentine Esteban Tuero 19 ans, 10 mois et 14 jours Australie GP d'Australie 1998 Minardi
6 RU Daniil Kvyat 19 ans, 10 mois et 18 jours Australie GP d'Australie 2014 Toro Rosso
7 NZ Chris Amon 19 ans, 10 mois et 20 jours BE GP de Belgique 1963 Lola
8 DE Sebastian Vettel 19 ans, 11 mois et 14 jours US GP des Etats-Unis 2007 BMW Sauber
9 US Eddie Cheever 20 ans, 1 mois et 22 jours ZA GP d'Afrique du Sud 1978 Hesketh
10 EN Jenson Button 20 ans, 1 mois et 22 jours Australie GP d'Australie 2000 Williams
Par Thibaut - Publié dans : Formule 1 - Communauté : Sports Mécaniques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 18 août 2014 1 18 /08 /Août /2014 23:23

Les affaires reprennent. A quelques jours du Grand Prix de Belgique, la Scuderia Toro Rosso remet la Formule 1 à la une en annonçant la titularisation l'an prochain de Max Verstappen à la place de Jean-Eric Vergne. Le Néerlandais deviendra ainsi, à 17 ans, le plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1.

 

Daniil_Kvyat_2014_China_FP1.jpgTout est allé très vite. L'excellente saison de Max Verstappen dans le championnat d'Europe de Formule 3 n'a pas échappé à grand monde. Certes, le fils de Jos n'est que deuxième du classement général, assez loin du leader, le Français Esteban Ocon, mais plusieurs éléments jouent en sa faveur. Déjà, il pilote pour une écurie, le Van Amersfoort Racing, a priori moins performance que celle du Français, le Prema Powerteam, qui domine la discipline depuis des années. Ensuite, il a connu bien plus de soucis techniques que son rival. Et enfin et surtout, il est directement issu du karting et dispute sa toute première saison en sport automobile. Ocon est également débutant dans le championnat, mais vient de la Formule Renault 2.0 où il a déjà passé deux années.

 

C'est dans le paddock d'Hockenheim, il y a un peu moins d'un mois, que la folie Verstappen a commencé. Deux écuries, Red Bull et Mercedes, ont tenté de s'attacher les services du petit prodige. Jos, en position de force, n'avait qu'à laisser monter les enchères. Enchères financières, oui, peut-être, mais surtout sportives. Qui offrirait la meilleure opportunité d'accéder à la Formule 1 à court terme ? La filière Mercedes, actuellement, offre peu de débouchés. Par contre, Red Bull, avec ses deux écuries et son turn-over incessant dispose d'une plus grande marge de manoeuvre. C'est sans doute pour cette raison que la marque autrichienne a pu officialiser la semaine dernière le recrutement du fils Verstappen, au détriment de Mercedes (qui pourrait rapidement se rabattre sur Esteban Ocon, actuellement membre de la filière Lotus/Gravity).

 

A peine annoncée l'intégration de Verstappen au Red Bull Junior Team, les médias néerlandais sont passés à l'étape suivante : son arrivée en Formule 1. Ils avaient vu juste. Max Verstappen sera en 2015 au volant d'une Toro Rosso. Il n'aura que 17 ans et deviendra le plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1. Son futur coéquipier, Daniil Kvyat, âgé de 20 ans, ferait presque figure de vétéran à côté de lui. Le choix de Toro Rosso est particulièrement audacieux et le risque est grand que Max Verstappen se brûle les ailes, à l'image de son père il y a 20 ans. Egalement annoncé comme la future star de la Formule 1, Jos Verstappen n'avait jamais vraiment digéré ses débuts anticipés chez Benetton en 1994 aux côtés de l'ogre Michael Schumacher. Le talent était là, mais il n'était tout simplement pas prêt.

 

L'annonce de l'arrivée de Jos Verstappen fait deux malheureux. Le premier est bien sur Jean-Eric Vergne. Inutile de parler d'injustice, "JEV" sait aussi bien que tout le monde comment fonctionne la filière Red Bull, et il devait bien se douter qu'il n'aurait pas droit à une quatrième saison chez Toro Rosso. Le plus compliqué pour le Français sera désormais de rebondir, sachant que le marché des transferts est complètement bouché. Quand on pense que pendant 1 an et demi, il a fait jeu égal avec Daniel Ricciardo, désormais plus que bien installé chez Red Bull...L'autre malheureux est Carlos Sainz Jr, à qui le deuxième volant Toro Rosso était promis depuis des mois, et qui semblait même proche de débuter en cours de saison chez Caterham, grâce au financement de Red Bull. Il peut désormais oublier le volant Toro Rosso et du coup, on ne voit plus très bien la logique qui pousserait Helmut Marko à lui payer une place chez Caterham. L'Espagnol fait le boulot cette année, en dominant le championnat de Formule Renault 3.5, mais il faut bien avouer que sa trajectoire est loin d'être aussi impressionnante que celle de Max Verstappen.

 

Photo : emperornie sous licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.0 générique

Par Thibaut - Publié dans : Formule 1 - Communauté : Fans de Formule 1
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés